sam.

09

nov.

2013

Les différents miroirs

 

 

 

 

Ce texte est construit à partir de mon expérience personnelle, que je vous partage afin d'apporter une compréhension à ce que nous vivons.

 

 

 

 

 

 

 

1 - Qui peut nous aider à « révéler nos blessures »

 

Pour cela, nous avons à notre disposition nos parents, notre famille, notre conjoint ,nos enfants, nos amis, nos collègues et bien d'autres révélateurs sous forme de miroirs.

 

2 - Je vais vous donner les quatre formes de miroirs les plus courants que j'ai pu identifier :

 

 

2.1 - Tout d'abord le MIROIR  à L'IDENTIQUE : La personne souffre des mêmes blessures que nous.

 

Par exemple la personne se pose en victime, et cela nous insupporte au plus haut point, elle nous agace, « je ne supporte pas les personnes qui passent leur temps à se plaindre !!! »

 

C'est le type de cas qui fait dire : ce qu'il m'arrive est la faute de l'autre, et l'autre je ne le supporte plus !! si je ne suis pas heureuse en ménage, c'est la faute de mon conjoint, si je n'ai pas réussi dans ma vie, c'est parce que je n'ai pas pu faire des études, mes parents n'en avaient pas les moyens. Si je ne réussis pas dans mon travail c'est parce que ma collègue se met toujours en avant, que mon chef ne m'apprécie pas, etc … etc … et sans nous en rendre compte, nous sommes nous aussi « une pauvre victime » …

 

Nous sommes très mal avec ce types de personnes car elles vont réveiller en nous ce qui il y a de plus profonds et que nous souffrons de découvrir.

 

 

 

2.2 - Ensuite : Le MIROIR INVERSE : Dans ce type de miroir, la relation est plus facile car en quelque sorte, nous sommes complémentaires, il nous arrive même d'être envieux/euse de ressembler à cette personne car elle semble avoir tous les traits de caractères que nous voudrions posséder. Or si nous pouvons les reconnaître chez cette personne, c'est qu'ils existent en nous-mêmes, car il nous est impossible d'identifier quelque chose que notre être n'a pas expérimenté. Grâce à ce type de miroir, nous avons la possibilité d'aller voir les traits de caractères que nous avons enfouis et les raisons.

 

Par exemple : Je suis une personne qui manque d'assurance, alors que mon amie elle à un aplomb à couper le souffle, elle peut s'introduire auprès des personnes sans difficulté alors que moi je reste en retrait. Qu'elle en est la raison ? Nous verrons probablement en lecture de mémoire cellulaire qu'à un moment donné, dans cette vie, on a pu nous reprocher de nous mêler de ce qui nous regarde pas, d'être trop curieuse, de trop vouloir ramener notre science etc ... etc … ce qui démontre qu'à un moment donné, nous avons peut être abusé de cette assurance en nous imposant, cela peut être également une mémoire ancestrale ou karmique, et le fait d'en prendre conscience va nous permettre d'aller nettoyer cette mémoire cellulaire.

 

 

 

2.3 - Vient ensuite : Le MIROIR KARMIQUE (ou ANCESTRAL) : D'après mon expérience, les histoires karmiques (ou ancestrales) font que des personnes qui ont un passé commun ou identique vont se trouver afin que celui-ci leur soit révélé. Ce sont souvent des amis, des collègues de travail, ou la famille. Ce sont des personnes vers lesquelles nous sommes attirées, souvent il y a une grande amitié qui se crée, et petit à petit, on s'aperçoit qu'il y a des « petites » choses qui nous dérangent chez l'autre, des petites choses qui nous « agacent » et cela va monter de fil en aiguille jusqu'à créer des situations douloureuses, voir la rupture de l'amitié entre ces personnes. La réponse se trouve dans ce que l'autre nous reproche.

 

Un exemple : Vous avez un/une collègue avec qui vous vous entendez à merveille, malgré cela, ce/cette collègue à du mal à supporter que les autres collègues viennent toujours vous demander à vous des informations, ou que cela soit à vous que l'on adresse des remerciements etc .. il/elle à l'impression qu'il n'y en a que pour vous, alors que de votre côté vous ne faite rien pour provoquer cette situation. Nous touchons là au besoin de reconnaissance, une en reçoit, l'autre non, et la seconde vous le reproche. En fait dans un passé karmique vous ne lui avez pas témoigné cette reconnaissance (ex : un enfant pas reconnu, voire même un avortement ).

Lorsque nous vivons le reproche, nous souffrons dans notre corps physique, cette douleur se manifeste dès que nous nous connectons à la mémoire de ce que nous vivons dans cette situation. Cela nous éclaire sur l'endroit où siège cette mémoire karmique (ou ancestrale) et nous permet de la contacter.

 

 

2.4 - Enfin : Le MIROIR VIA LE « média » : Ce dernier peut se dévoiler à tout moment, juste en regardant un film à la télévision où une scène anodine peut tout à coup faire remonter une émotion, sans que l'on s'y attende, ou bien une actualité peut nous révolter et nous mettre en colère, cela peut être une scène dans la rue, ou une histoire racontée par quelqu'un qui peut nous rendre triste au delà de la « normalité » … ces réactions sont le signe que la situation a « touché » une de nos mémoires « blessures » et l'idéal serait qu'à ce moment là, soit nous notions ce qu'il s'est passé afin d'identifier cette émotion quand cela se présentera, soit si on est en mesure de le faire, d'entrer dans cette émotion afin d'en connaître la raison profonde.

 

Dans tous les cas que je viens de citer, les personnes qui nous présentent ces miroirs, quelles qu'elles soient, sont de véritables cadeaux, elles sont là pour nous montrer nos peurs, nos faiblesses. La meilleure chose que nous pourrions faire est de le reconnaître et de les en remercier.

 

 

Ce qui provoque souvent l'ouverture d'une blessure chez l'autre personne, c'est notre façon de nous exprimer. En général nous nous exprimons avec nos blessures, nous employons le langage qui vient tout droit de notre ego qui fait barrière, et comme la personne en face de nous à les mêmes souffrances, cela s'apparente à un combat de coqs, droits sur nos ergots, à celui qui piquera le plus fort.

 

Au fur et à mesure que nous soignons nos blessures, nous apprenons les mots « justes », nous identifions les mots qui peuvent blesser l'autre car ces mêmes mots nous blesseraient également, et nous apprenons à adapter notre langage. Nous contactons une nouvelle énergie qui s'ouvre en nous, l'énergie de l'Amour, de l'Amour Inconditionnel, un travail progressif se fait au niveau du 4ème chakras, celui du cœur, il s'ouvre et nous commençons à Être plus sensible à ce qui nous entoure et à être plus présent en nous même.  

 

Marie-Hélène DEMARET

 

Vous pouvez diffuser ce texte ou le partager à conditions d'en citer la source et de ne rien en changer. Merci à l'avance.

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    aiguillon (lundi, 18 novembre 2013 22:04)

    merci pour ces informations et gratitude.....

  • #2

    ~ Sylviane ~ (lundi, 24 mars 2014 13:29)

    Bonjour,
    J'ai depuis plus d'1 mois une épine calcanëne récalcitrante qui me fait souffrir à la marche mais aussi en ce moment au repos.
    De quoi cela peut-il provenir, merci pour vos témoignages !!

  • #3

    LEMOINE (lundi, 24 mars 2014 14:12)

    bonjour,j'ai de l'arthrose de hanche gauche(ancienne sportive de haut niveau et j'ai maintenant mal aux 2 hanches ?
    quelle est votre piste de travail ?
    merci cela fait 5 ans que je travaille dessus
    merci et à bientot

  • #4

    MEMAIN (samedi, 24 mai 2014 11:54)

    MERCI , pour ces explications ;
    j'ais fais 18 ans de thérapies , mais encore besoin d'un petit rappel de temps en temps .
    Mc Memain

  • #5

    muriel61 (dimanche, 22 février 2015 09:30)

    bonjour merci ce texte est remplie d'enseignement sur nous meme j'ai rompu avec quelqu'un il y a peu parce qu'il n'arretais pas de me reprocher et de m'envoyer au visage plein de tu n'est pas assez ceci pas assez cela un miroir de ses propre souffrances et peur et moi qui n'est pas fait mon deuil et compris complètement les mienne je prenais cela en plein visage jusqu'a ce que la coupe d'éborde et que je lui dise que je voulais arreter la relation mais depuis je suis en souffrance votre article m'a fais comprendre certaine mais comment guérir de ces blessures passer j'ai été en manque affectif toute mon enfance et je cherche une reconnaissance et du respect et de l'amour que je n'arrive pas a trouver j'ai l'impression que tout me file dans les doigts et quà chaque fois que j'y crois c'est la chute comment se soigne t on des blessure du passer afin de se protèger de ce genres t'attaque afin trouver un équilibre affectif que je cherche depuis tellement d'année merci de me lire

  • #6

    Aly (samedi, 03 octobre 2015 22:48)

    On vit pour soi même .Hors sujet mais important lol
    Merci beaucoup pour ce super article très éclairant!!

    (((Lemoine : arthrose, essaie de manger des soupes d'ortie!!!)